Votre formation est-elle responsive ?

responsive

C’est l’une des questions que peut (ou devrait) se poser un responsable de formation lorsqu’il souhaite digitaliser son dispositif de formation.

Le LMS va diffuser les contenus de formation digitale pour les apprenants… Mais sur quel support ? c’est a dire sur quel terminal ? un PC ? une Tablette ? un Smartphone ?

Une seule réponse s’impose : ATAWADAC qui signifie « Any Time, AnyWhere, Any Device, Any Content »… (enfin pour peu que vous vous intéressiez au ROI de vos formations et aux usages de vos apprenants).

Mais en fait… de quoi parle – t-on ?

Le principe est simple, votre site de formation, développé pour PC, va automatiquement s’adapter au device support… moyennant quelques règles simples de construction de votre site (interface),

Bon, ce n’est pas la peine d’aller plus loin pensez vous ? attendez…!

« Automatiquement s’adapter »… cela veut dire que l’ensemble de votre site va devoir passer d’un écran d’une taille de 50 cm à une taille de 15 cm pour un smartphone en mode paysage (j’évite pour une meilleure compréhension les termes techniques de pixel, de dpi…).

Que reste-t-il de votre site ?

Une superbe barre de navigation pratiquement inutilisable par les doigts de vos apprenants, tous étant chaussés de lunettes à triple foyer pour « décoder » votre superbe police de caractère insidieusement passée de 14 ou 16pt à 8pt voire moins…

Ça y est ! vous venez d’éviter de perdre de nombreux apprenants, notamment cette fameuse génération Y (mais pas seulement), férue de digital et si souvent « collée à son smartphone ».

Alors ? Responsive or not Responsive ?

Responsive : (on parle généralement de responsive design ou d’adaptative design)

Le principe consiste à partir du smartphone pour développer son site et « d’ajouter » des services ou contenus au fur et à mesure de l’augmentation de la taille de l’écran.

Pour être plus clair, l’idée en responsive design consiste à raisonner Expérience Utilisateur, ou UX (pour User eXperience) Bien qu’en fait, il faudrait plutôt parler d’ UI (pour User Interface design).

Il s’agit donc de définir quels sont les services ou contenus qui devront être accessibles en smartphone (en fonction de l’UI et de l’UX).

  • Votre barre de navigation sera par exemple de 4 ou 5 « onglets » alors qu’en version PC vous pourrez choisir de distribuer 8, 10 services ou plus..
  • Votre interface smartphone sera raisonnée plutôt en mode « one-page » (vous savez vous faites défiler le site avec votre doigt de bas en haut) ce qui sous tend que vos articles et autre contenus seront placés les uns sous les autres à contrario d’un écran PC ou l’horizontal prime.
  • De même, afin de respecter au mieux l’UX de vos apprenants, certains contenus seront par exemple « tronqués » avec un lien ou pas pour accéder à la suite sur un nouvel onglet…

Pour les « puristes » :

il existe, en fait, une différence entre le Responsive design et l’Adaptative design.Pour faire simple le Responsive design utilise 1 seul style (qu’on pourrait assimiler à un Template) qui sera développé pour s’adapter a l’écran. Le maître mot du responsive c’est fluidité (ou flexibilité).
Dans le cas de l’ Adaptative design, on utilisera 3 ou 4 feuilles de style 1 (1 pour les écrans smartphone, 1 pour les écrans tablette…). Le résultat, si vous faites « glisser » votre fenêtre depuis votre navigateur de PC pour la réduire de taille vous fera apparaître des sauts d’ écran (autant que de feuilles de style déclarées dans votre site) à chacun des changement de template. Ainsi vous aurez un style PC «standard » par exemple pour un écran 1024 X 768, 1 style pour un écran tablette par exemple 800 X 600 ect…
Evidement, même en Adaptative design, la plupart des développeurs vont ajouter du Responsive sur chacune des feuilles pour ajouter cette fluidité nécessaire, ainsi si votre écran fait 900 X 690 par exemple la feuille de style utilisée sera la 1024 mais réajustée de manière fluide à votre écran.
Les différences du point de vue de l’UX étant si faibles vous comprenez pourquoi je précisais « pour les puristes ».. c’ est plus un problème de développeurs… L’adaptative étant un peu moins compliqué a mettre en oeuvre. mais le résultat est assez similaire au final.
On fait du Responsive avec des astuces qui le rende Adaptative et on fait de l’Adaptative en y incluant les standards du Responsive… Bref arrêtons de nous embêter avec ces terminologies. Pour ma part bien qu’utilisant de l’Adaptative, j’utilise le terme de Responsive, plus parlant et plus générique.. D’autant plus qu’aujourd’hui parler d’adaptative fait plutôt référence à l’Adaptative Learning qu’au Design 

Voila, j’espère que cet article vous aura donné quelques clefs pour définir votre stratégie de digitalisation de votre formation.

Une dernière question peut être ? Évidement… le coût, (après tout, je vous ai lancé au début de cet article sur le ROI de la formation qui fera l’objet d’un autre article si celui-ci vous à intéressé)… Globalement, 20 à 30%…

Cela reste très raisonnable non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.